Votez CGT pour de meilleures ASC au CSE Pôle emploi Grand est

La façon dont les syndicats majoritaires issus des dernières élections professionnelles de 2019 gèrent les Activités Sociales et Culturelles du CSE n’est pas satisfaisante ; en particulier, le caractère social des Activités Sociales et Culturelles n’est pas assez affirmé :

  • Absence d’application d’une moyenne économique (quotient familial) comme elle existait autrefois à l’ANPE (esprit de solidarité et de justice : donner plus à ceux qui ont moins, et moins à ceux qui ont plus, en prenant en compte les revenus, les charges et la composition du foyer.) Les 3 catégories de revenus actuels ne sont pas adaptées à la situation : le salarié le moins bien payé de Pôle emploi n’a que 60 euros de plus de chèque vacances qu’un Directeur régional au salaire bien plus conséquent…
  • En période d’inflation et de stagnation salariale, avec un pouvoir d’achat en nette régression, les aides financières à caractère social sont insuffisantes : aides aux études des enfants insuffisantes, aides à la garde d’enfant inexistante, secours d’urgence sous forme de prêts et non de dons, etc.

La CGT défend une vision juste et sociale des ASC reposant sur la simplicité, le choix, la transparence et la solidarité :

  • Des droits pleins et entiers pour tous (CDD, CDI, congés parentaux, retraités),
  • Prestations modulées en fonction du quotient familial, pour que les agents aux revenus les plus bas puissent accéder aux mêmes prestations que les autres,
  • Conformément à la vocation sociale et culturelle des ASC, offrir des prestations cumulables et davantage centrées sur les besoins sociaux.
  • Véritables secours d’urgence plus justes et plus réactifs, utilisation à 100% du budget affecté.
  • Obtenir de la Direction une dotation ASC augmentée à 3,5% de la masse salariale.
  • Mutualisation au niveau national : plus d’offres et de meilleurs avantages.

Pour de meilleures ASC à Pôle emploi Grand Est,

du 13 au 23 novembre 2023, votez et faites voter CGT !

Pour visionner la vidéo de la CGT Pôle emploi consacrée aux ASC, cliquer sur :

https://www.youtube.com/watch?v=16ZPqJ9bbKg

 

 

Les Activités Sociales et Culturelles, un enjeux fort des élections professionnelles: toutes les raisons de voter CGT !

Les Activités Sociales et Culturelles (ASC) qui sont un des enjeux majeurs des prochaines élections professionnelles, car tous les personnels de Pôle emploi sont concernés, financièrement et en terme de prestations, par les orientations très différentes proposées par les organisations syndicales.

La CGT défend une vision juste et sociale des ASC reposant sur la simplicité, le choix, la transparence et la solidarité :

►Des droits pleins et entiers pour tous (CDD, CDI, congés parentaux, retraités),

►Prestations modulées en fonction du quotient familial, pour que les agents aux revenus les plus bas puissent accéder aux mêmes prestations que les autres (aujourd’hui le DR au salaire confortable bénéficie des mêmes prestations qu’un agent de niveaux A ou 1…)

►Conformément à la vocation sociale et culturelle des ASC, offrir des prestations cumulables : aides aux vacances, garde d’enfants, prestations pour enfants majeurs étudiants à charge, culture et sport.

►Véritables secours d’urgence plus justes et plus réactifs, utilisation à 100% du budget affecté.

►Reprise en main par les élus de la gestion administrative des aides et prestations, abandonner le recours à des prestataires privés comme Kalidea (très coûteux, utilisation complexe, source d’erreurs…),

►Obtenir de la Direction une dotation ASC augmentée à 3,5% de la masse salariale.

►Mutualisation au niveau national : plus d’offres et de meilleurs avantages.

Pour davantage de précisions, accédez à nos tracts:

Vidéo (diaporama) version longue, cliquer ici

Vidéo (diaporama) version courte, cliquer ici

Tract 1, cliquer ici

Tract 2, cliquer ici

Tract 3, cliquer ici

 

Aux prochaines élections professionnelles (période de vote 28 octobre au 8 novembre) un choix crucial s’offre à vous.

Née des ordonnances Macron combattues par la CGT, une seule instance, le Comité Social et Economique (CSE) remplacera à l’issue des élections professionnelles, pour 4 ans (au lieu de 3) les 7 instances actuelles qui disparaîtrons le 8 novembre (1 CE Grand-Est, 1 DP sur chacun des 3 territoires, 1 CHSCT sur chacun des 3 territoires), avec un nombre d’élus et des moyens considérablement réduits.

A vous de décider, dans ce contexte, de voter soit pour les syndicats « signent-tout » dont la mollesse compromet l’avenir de Pôle emploi, nos missions, nos métiers, nos carrières et nos conditions de travail (ainsi qu’au plan national, le devenir de nos enfants…), soit pour un syndicat de lutte, de conquêtes sociales et de défense des travailleurs, incarné depuis toujours par la CGT, et dont Pôle emploi a plus que jamais besoin !

Communications sur les ASC: tous les coups seraient-ils permis avant les élections professionnelles ?

Les « Tartarin de Tarascon » du CE, portés « aux manettes » en 2016, fanfaronnent et prétendent, à grand renfort de tracts, décrocher la Lune pour les agents, les chouchouter, les gâter, tels les nouveaux Avengers des Activités Sociales et Culturelles …

Mais la réalité est différente car les FAITS sont têtus. Petit florilège :

Les syndicats qui dirigent actuellement les ASC oublient le caractère social des Activités Sociales et Culturelles et rejettent la moyenne économique telle