EPA (Entretien Professionnel Annuel)

 entret4

EPA: Une évaluation à haut risque!

Chacun a le choix d’y participer ou non. S’agissant d’un choix individuel, nous respectons évidement votre décision mais il est de notre devoir de vous dire que quelque soit votre choix, celui-ci sera lourd de conséquences pour votre avenir professionnel.

La Direction ne s’y trompe d’ailleurs pas, c’est pourquoi elle a décidé d’outiller vos encadrants afin de les aider à investir et mener ces entretiens.

Présentée comme un temps fort, un moment d’échanges partagé avec son encadrant de
proximité, l’EPA peut être un moyen pour les Directions d’exiger toujours plus des salariés sans aucun engagement en contrepartie.

Votre EPA en définissant votre fiche de poste individuelle basée sur le référentiel métier sera un instrument utilisé pour vous positionner dans la future classification. Si vous avez le moindre désaccord sur l’EPA et/ou le descriptif de votre emploi, nous vous conseillons fortement de ne pas le valider. Ne donnez pas un chèque ne blanc à la Direction !

Tous les systèmes d’évaluation sont fondés sur l’atteinte d’objectifs individuels qui mettent à mal les collectifs de travail et sont sources de stress et de désillusion et qui peuvent aller jusqu’ aux jugements comportementaux.

Si vous relevez des dispositions de la CCN, que vous n’avez pas été promu depuis plus de 3 ans et que votre Direction Régionale refuse de mettre en place des entretiens de promotions, vous pouvez profiter de votre EPA pour faire valoir les droits relevant de l’article 20§4 de la CCN ( cf.p.12.)

Jean Bassères n’a pas de scrupule. Il a clamé partout que les agents de Pôle emploi sont trop payés et que les négociations sur la classification se feront à coût zéro. Alors même que nous estimons qu’il émarge environ à 350 000 euros par an.

Si vous faites le choix de vous rendre à l’EPA cette année, la CGT vous propose un guide vous permettant d’être un acteur éclairé, conscient des enjeux, des dangers de cet entretien et exigeant les moyens nécessaires à l’exercice normal de son activité.

Avec la CGT réagissez !

Position de la CGT sur l’EPA:

L’EPA n’est pas obligatoire et peut donc être refusé.
Pour les agents de statut public il est sans conséquence sur l’évolution indiciaire

Si vous décidez de passer l’EPA :
-L’EPA est un droit conventionnel à respecter,
– Impossibilité pour l’agent et l’encadrant de se positionner sur l’emploi en l’absence d’une grille de classification actualisée,
– Nécessité de respecter l’ensemble des étapes de la préparation,
– Nécessité de donner à la totalité des agents (encadrants et non-encadrants) les moyens et la formation nécessaires pour préparer l’EPA,
-Opposition de la CGT à toute utilisation de statistiques individuelles,
-Opposition de la CGT à une évaluation du « savoir être »,
– Exigence de la CGT que les besoins de formation émis par l’agent soient intégrés systématiquement au plan de formation de l’établissement.

La procédure présentée au CCE prévoit que chaque agent Pôle emploi devra, quel
que soit son statut, avoir un entretien de rattachement dans le référentiel des métiers.
L’EPA ne doit pas vous rattacher aux emplois du référentiel métier.

Votre encadrant portera une appréciation sur votre contribution aux objectifs collectifs qui vous ont été fixés l’an dernier. Pour la CGT,ces appréciations auront un impact sur les décisions prises en matière de promotions en fin d’année. Il est indispensable de vous faire communiquer avant l’entretien EPA ce que votre hiérarchique a identifié comme « résultats collectifs » et les éléments d’appréciation de la façon dont les contributions ont été mises en oeuvre.

EPA et ENTRETIEN DE RATTACHEMENT: L’analyse et les conseils de la CGT

L’EPA n’a pas pour objectif de vous rattacher aux emplois du référentiel métier.
A ce stade il y a danger pour chacun d’entre nous car cela constitue insidieusement une mobilité professionnelle sans que le salarié puisse émettre un avis éclairé.

Nous attirons votre attention sur le fait que l’EPA n’est pas cet entretien de rattachement. Celui-ci interviendra ultérieurement, néanmoins les éléments descriptifs des activités et des compétences formalisés lors de votre EPA ne seront pas sans influencer le contenu, le déroulement et le résultat de ce futur entretien de rattachement.

Nous vous invitons à la plus grande prudence pour ne pas obérer son avenir,
Nous vous invitons fortement à faire figurer dans le compte rendu de votre EPA la totalité du contenu de votre emploi et les activités effectuées sans aucune censure ni oubli.

Pour cela, nous vous conseillons de lister toutes les activités exercées indépendamment de l’emploi de référence, mais également toutes les activités que vous savez faire en y incluant celles que vous n’exercez plus, soit parce que on ne vous en donne pas les moyens (ex relation entreprises, animation de prestations en interne), soit parce que vous avez changé de poste.

Les quatre étapes indispensables à respecter :

1) Votre supérieur hiérarchique doit respecter un délai de prévenance minimum de 15 jours ouvrés (soit 3 semaines) avant votre rendez-vous EPA notifié par écrit. (Courrier ou courriel) et doit vous communiquer l’ensemble des documents associés.

2) IMPERATIF : Vous devez être déchargé d’activité pendant deux heures à votre convenance pour la préparation de votre EPA. Ces deux heures doivent être planifiées sous RDVA code : EPARV

3) Votre supérieur hiérarchique dispose de 8 jours ouvrés pour remplir le compte rendu de votre EPA et vous le communiquer via SIRH.

4) Vous disposez également d’un délai de 8 jours ouvrés pour le valider ou pas sur SIRH Nous identifions un grand risque cette année, en effet la validation de votre EPA pourrait être utilisée ultérieurement lors de l’opération de rattachement au
référentiel métier. Aussi, si vous avez le moindre désaccord avec un point ou un autre, nous vous conseillons fortement de ne pas valider votre EPA car votre validation équivaudra à donner un chèque en blanc à la Direction dans le cadre du rattachement au référentiel métier et à la future grille de classification.

Le temps d’entretien n’est pas limité, prenez le temps d’aborder tous les sujets avec votre responsable, même si ce dernier essaie de limiter le temps d’échange.

Identification de l’emploi occupé:

Intitulé du poste:
Veiller à ce que ce soit le poste réellement exercé en correspondance avec la CCN ASSEDIC ou le statut public. Si l’emploi ne correspond pas, vous pouvez notifier dans la partie « observations de l’agent » : « J’émets des réserves sur l’emploi mentionné au regard des textes conventionnels et statutaires »

Contenu de l’emploi et tâches effectuées :
Il faut veiller à ce que soit notée exhaustivement la totalité des taches effectuées et cela quelle que soient leur périodicité et leur intensité.
Même les plus exceptionnelles doivent être notées car elles sont bien réalisées dans le cadre de Pôle Emploi.
Nous vous invitons fortement à faire figurer dans cette rubrique la totalité du contenu de votre emploi et les activités effectuées sans aucune censure ni oubli.
Nous vous conseillons de lister toutes les activités que vous savez faire et que vous n’exercez plus indépendamment de l’emploi de référence Ce listage servira lors de votre entretien de rattachement à venir.

Moyens mis à disposition:
Cela ne relève pas de la responsabilité du salarié de justifier les moyens mis à disposition mais à votre responsable hiérarchique de vous apporter la preuve de la bonne adéquation des moyens mis à votre dispositions pour exercer vos activités.
On touche ici du doigt le brûlant sujet de l’adéquation entre la charge et la ressource, problématique propos sur lequel la Direction s’évertue à répéter aux élus qu’elle ne sait pas en faire la mesure.
Nous vous conseillons de faire inscrire ici quels sont les moyens qui vous sembleraient nécessaires pour faire face à la totalité de vos activités, que les moyens mis à disposition sont insuffisants par rapport à la charge de travail.
Vous pouvez également lister les problématiques liées à l’organisation : pas de plages identifiées pour les dossiers spécifiques, la gestion infernale de l’information, le manque de temps pour intégrer les nouveautés, les problèmes informatiques, etc.

Bilan de l’année écoulée:

Appréciation de la contribution apportée aux résultats collectifs:
Les critères à prendre en compte sont, à titre d’exemple, l’initiative au travail, a participation active aux actions réalisées au sein de l’équipe ou aux projets de l’unité, la
disponibilité vis-à-vis des usagers, la rigueur dans les rapports avec les partenaires, etc.
Il est indispensable de se faire communiquer avant l’entretien EPA ce que le hiérarchique a identifié comme « résultats collectifs ». En effet découvrir cela au cours de l’entretien ne
peut pas permettre une égalité dans le déroulement de l’entretien et une expression active
du salarié.
Une fois ces résultats communiqués, il faut là aussi de manière anticipée à la tenue de l’entretien que soit fournis au salarié les éléments d’appréciation de son activité par l’encadrement. Muni de ceux-ci, le salarié peut alors exprimer sa propre vision de ses
résultats au cours de son EPA et un échange peut alors s’instaurer.
Il ne faut en aucun cas que le salarié remplisse cette grille au cours de l’entretien. Et un
encadrant qui se veut professionnel et efficace l’aura quant à lui rempli avant l’entretien,
donc rien ne s’oppose à ce que cela vous soit transmis avant cet EPA.
Demandez à votre encadrant qu’il vous communique avant votre entretien, son appréciation de votre contribution apportée aux résultats collectifs.
Ne pas oublier que certaines activités ont pu être réalisées sans le regard de l’encadrant
(missions externes, participation à des groupes de travail, tutorat, …) il est indispensable
de tout noter.
Si vous n’avez pas passé l’EPA l’année dernière, votre hiérarchique ne vous a peut-être pas communiquer vos contributions. Dans ce cas-là, vous pouvez préciser : « aucune
contribution aux objectifs collectifs ne m’a été signifiée pour l’année écoulée ».

Appréciation de la façon dont les contributions aux résultats collectifs ont été mises en oeuvre :
La aussi sans communication à l’agent avant l’entretien EPA, il ne pourra pas y avoir de dialogue…
D’autant plus que ce champs est extrêmement subjectif à la fois sur le fond et sur la forme. Afin d’éviter un dialogue de sourd sur ces appréciations subjectives, nous vous conseillons d’aborder ce bilan à partir d’éléments factuels.
Demandez à votre encadrant qu’il vous communique avant votre entretien, son appréciation de la façon dont vous avez mis en oeuvre les contributions aux résultats collectifs.
Si ces éléments ne vous ont pas été communiqués avant l’EPA, nous vous conseillons de ne pas aborder ce thème au cours de l’entretien mais de prendre le recul nécessaire vous permettant de faire valoir ultérieurement et non pas à chaud votre point de vue.
(Rappel la CGT est à votre disposition pour les formaliser)
ATTENTION : Pour ce thème, comme pour l’ensemble de l’EPA nous vous conseillons de refuser d’entrer dans un échange portant appréciation de votre « savoir-être » (exemple : Est négatif concernant la politique de Pôle emploi » ou « à un comportement trop social ».
Seules, du point de vue de la CCN comme du Statut public, des appréciations sur votre « savoir faire » doivent être discutées.
Si l’appréciation est négative, rappelez le manque de moyens ou les problématiques d’organisation.

Point(s) fort(s) :
Il faut sur ce thème des points forts veiller à ce que le responsable hiérarchique prenne bien en compte ce qui lui sera dit par le salarié.
Il s’agit là de quelque chose qui pourra avoir une grande importance dans le futur (promotion, formation, ou toute évolution professionnelle).
Personne ne peut mieux que le salarié lui-même faire valoir ses points forts en les étayant de faits concrets et à formaliser obligatoirement dans le compte rendu de votre EPA.
Il appartiendra au responsable hiérarchique de démontrer le contraire si il est en désaccord. Le salarié doit exiger que son hiérarchique motive par écrit ce désaccord.

Point(s) d’amélioration :
On peut penser que des consignes ont été données à l’encadrement pour obtenir à tout prix la formalisation de plusieurs points d’amélioration. Refusez-les.
Au vu de la subjectivité des éléments d’appréciation, il ne semble pas souhaitable d’entrer dans ce petit jeu de dupe.
En effet il s’agit là de culpabiliser le salarié qui lui ne peut pas s’exprimer sur l’organisation du travail ni sur ceux qui dirigent Pôle Emploi à tous les niveaux.

Contributions aux résultats collectifs attendues pour l’année à venir:

On peut penser que des consignes ont été données à l’encadrement pour fixer à tout prix au moins 3 contributions. Là encore, il faut que les objectifs collectifs définis par la direction aient été préalablement portés à la connaissance du salarié qui peut naturellement ne pas être d’accord avec ceux-ci, aussi bien sur la nature que la répartition de ceux-ci au sein de l’équipe de travail. Nous vous conseillons d’avoir un échange avec
vos collègues de travail sur la pertinence des objectifs collectifs affichés Demandez à votre encadrant qu’il vous communique avant votre entretien, les objectifs collectifs attendus pour l’année à venir.
En cas de désaccord sur les objectifs collectifs, le salarié doit exiger que son encadrant de revoir ces objectifs éventuellement dans le cadre d’une réunion d’équipe ou de service.
Sur la définition des moyens mis à disposition, là encore c’est un marché de dupe.
Sur le délai de réalisation, nous vous conseillons de ne pas aborder ce thème au cours de l’entretien mais de prendre le recul vous permettant de faire valoir ultérieurement et non pas à chaud votre point de vue sur le délai de réalisation, même si vous devez vous attendre à une forte pression exprimer sur ce chapitre au cours de votre entretien.

Développement des compétences:

Descriptif des besoins de formations requises permettant d’atteindre les objectifs
individuels et/ou collectifs et développement des compétences en lien avec l’évolution
prévisible de l’emploi :
La Formation est un droit fondamental de chaque agent.
Rappel de ce que dit l’article 22 de la CCN « Ainsi chaque agent doit pouvoir être acteur de son évolution professionnelle et Pôle emploi s’engage à mettre en des moyens adaptés à ses besoins … à cette fin, les agents bénéficient de 5 jours au minimum de formation en moyenne par an »
Votre besoin de formation ne peut pas se résumer aux seules orientations définies par la direction.
N’hésitez pas à faire vos propres propositions et à émettre des réserves si les formations « prescrites » ne vous semblent pas « adéquates »
Souhait de l’agent en matière de formation professionnelle: Nous invitons chaque agent à exprimer sans aucune censure ni retenue la totalité de ce qu’il estime être ses besoins de
formation.
Au cas où le responsable refuserait de prendre en compte cette expression nous vous invitons à prendre contact avec la CGT.
Vous pouvez ajouter dans les observations : « Je me réserve le droit de compléter mes souhaits de formations une fois le plan de formation connu »

Déroulement de carrière:

Orientations exprimées par l’agent:
Surtout ne vous engagez pas en l’état actuel sur les parcours professionnels qui pourraient vous être proposés. La meilleure garantie pour vous reste votre adhésion à la CGT…
Nous vous conseillons de prendre les plus grandes précautions en matière d’engagement de déroulement de carrière tant que vous ne disposez pas d’une lisibilité complète de l’avenir.

Souhait de mobilité géographique exprimé par l’agent:

La direction pourrait substituer cette expression de mobilité à une demande formelle faite par l’agent sur BDE « vous aviez exprimé un souhait nous accédons à votre demande pourquoi la refusez-vous ?
Nous vous conseillons donc de mettre systématiquement « non » si vous n’avez pas de souhait précis.
Si vous avez un souhait de mobilité : bien cibler les agences et non pas les départements.

Examen de la situation professionnelle de l’agent en cas de non promotion au bout de 3 ans (hors agents de droit public / article 20 de la CCN) :

La CGT revendique la tenue régulière d’entretiens sur l’évolution de carrières de chaque agent, autrement dit des « entretiens promotion ».
Compte tenu du fait que depuis l’an dernier l’entretien promotion a été supprimé, nous vous invitons vivement de profiter de l’EPA pour aborder avec votre supérieur hiérarchique votre situation indiciaire.
Pour ce qui concerne l’absence de promotion depuis 3 ans, celle-ci est régie par l’article 20-4 de la CCN. Le délai de 3 ans s’applique dès lors que le dernier changement de coefficient remonte à plus de 3 ans.
Si vous êtes dans ce cas, votre encadrant vous proposera un plan de progrès, sans aucune garantie sur le résultat en matière de promotion ou d’augmentation de salaire, même si vous atteignez tous les objectifs fixés dans votre plan de progrès.
Pour la CGT, demander un engagement à quelqu’un et ne pas en prendre soit même, est un marché de dupe dans lequel il ne faut pas tomber.
Cette partie du compte rendu de l’entretien apporte bien la preuve (contrairement à ce que l’on veut vous faire croire) qu’il ya bien dans l’esprit de nos dirigeant un lien entre EPA et les promotions.
Il faut se souvenir que cette disposition est un acquis conventionnel et que la direction en abordant cela dans le compte rendu EPA ne cherche qu’a se couvrir de certaine injustices.
Si vous êtes dans ce cas, il faut impérativement vous rapprocher de la CGT pour faire valoir vos droits auprès de la commission nationale paritaire prévue par la CCN dans son Article 39. La CGT vous aidera à constituer votre dossier.

Proposition d’un plan de progrès afin de favoriser la reprise d’un déroulement de carrière (immersion, bilan de compétences, formation reconversion..) :

Nous n’avons encore jamais vu un plan de cette nature corriger les injustices existantes.
Là encore il s’agit une nouvelle fois d’un leurre de la direction et nous vous invitons à ne pas vous laisser piéger par ce type de disposition.
Votre encadrant vous proposera un plan de progrès, sans aucune garantie de résultat en matière de promotion ou d’augmentation de salaire, même si vous atteignez tous les objectifs fixés dans votre plan de progrès.

Conclusion de l’entretien:

Appréciation globale du supérieur hiérarchique :
Si cet échange n’a pas pour finalité de prendre des décisions liées à la rémunération, ne soyez pas dupe, cet EPA rentrera dans le processus de promotion de fin d’année.
Cette partie du compte rendu de l’entretien est importante pour vous. Attention, si vous ne partagez pas l’appréciation globale de votre supérieur hiérarchique, vous devez refuser
qu’elle soit actée en conclusion. Seule une appréciation partagée figurera dans la conclusion de votre entretien.
En cas de différend avec votre encadrant sur la conclusion de l’entretien professionnel, votre voie de recours est la saisie des délégués du personnel.

Observations de l’agent :
C’est dans cette partie « observation de l’agent » que vous pourrez apporter vos commentaires et éventuellement votre non validation de cet entretien.
Surtout ne vous limitez pas, et comme nous vous le recommandions en introduction.
Notez l’intégralité de vos remarques ou réserves. Contestez tout ce qui est inexact ou subjectif. N’hésitez pas à noter les conditions du déroulement de l’entretien.
Attention : Nous identifions un grand risque cette année, en effet la validation de votre EPA pourrait être utilisée ultérieurement lors de l’opération de rattachement au référentiel métier. Aussi, si vous avez le moindre désaccord avec un point ou un autre, nous vous conseillons fortement de ne pas valider votre EPA. Votre validation équivaudra à donner un chèque en blanc à la Direction, dans le cadre du rattachement au référentiel métier et à la future grille de classification.
Contrairement à ce que dit la Direction une signature ou validation électronique engage le contenu de l’entretien et non pas seulement la prise d’acte de la réalisation de celui-ci. Laisser à votre hiérarchique la responsabilité de le clôturer l’entretien sur SIRH. Dans ce cas là, cette validation ne pourra vous être opposée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *